L'anxiété de solitude / de séparation chez le chien

Lorsque le chien se retrouve seul, il peut manifester son anxiété en détruisant le mobilier, en aboyant/ gémissant ou en faisant ses besoins partout.

Le premier réflexe du maître est de le punir (c’est compréhensible) mais cela a tendance à aggraver la situation. Votre chien peut souffrir d’anxiété de solitude ou de séparation (liée à l’hyper-attachement).

 

Comment savoir si mon chien souffre d’anxiété de séparation ?

En plus des manifestations citées ci-dessus, un chien peut souffrir d’hyper-attachement. Dans ce cas, il suit son maître partout même pendant sa sieste, il n’hésite pas à se lever pour vous « coller ». Lors de sorties, votre chien ne s’éloigne pas. Il a besoin d’avoir un contact visuel avec vous.

 

Les origines de l’anxiété de séparation et de solitude :

Un chiot a besoin de soins naturels durant les premières semaines. La chienne crée avec ses petits un lien d’attachement qui les apaise. Lorsque le chiot grandit, la mère se détache progressivement de lui.

Une fois que le chiot arrive dans sa famille d’accueil, les membres de la famille recréent un lien d’attachement en le « chouchoutant », parfois trop.

Cela peut entraîner des conséquences sur son comportement. Lorsque vous venez à vous absenter, il devient hyper-anxieux car son seul repère (vous) n’est plus là.

Le chien peut montrer des signes d’anxiété de solitude à cause d’un changement d’habitude.

Si votre chien reste tout le temps avec vous et qu’un jour vous vous absentez sans lui, il risque de vous montrer son anxiété en aboyant car il n’est pas habitué à cette situation.

 

Que faire pour calmer son anxiété ?

Si vous adoptez un chiot, faites attention de ne pas créer des liens trop forts avec lui. Pour un chien adulte anxieux, il faut lui apprendre à rester seul en procédant par étapes.

 

- Créez lui un environnement : n’acceptez plus qu’il dorme avec vous dans le lit ou dans la chambre. Mettez lui à disposition un panier dans une autre pièce.

- Créez le contact avec votre chien : n’attendez pas qu’il vous sollicite pour vous occuper de lui. Ne lui répondez pas systématiquement lorsque c’est le cas. Prévoyez des moments de jeux et de détente dans la journée.

- Demandez-lui de retourner dans son panier lorsqu’il vous suit. S’il pleure, restez indifférente même si cette situation est difficile.

- Lorsque vous vous absentez ne lui faites pas de au revoir, restez indifférent.

 

Remarque : D’autres chiens font les mêmes « bêtises » mais ne souffrent pas d’anxiété de séparation ou de solitude. Certains chiens ont le syndrome de privation sensorielle. Ils ont tellement peur de sortir dans la rue qu’ils préfèrent faire leurs besoins lors que vous êtes absents.

Les chiens présentant un syndrome HS-HA ne se contrôlent pas bien pour faire leurs besoins (comme pour les chiots).

Des chiens peuvent avoir un trouble du comportement. Ils ont l’impression d’être le dominant du groupe (donc de la famille). On parle de sociopathie. Quand les maîtres s’absentent, le chien ne supporte pas cette situation. Il manifeste sa colère en aboyant, détruisant le mobilier ou en effectuant du marquage urinaire.

 

N’hésitez pas à contacter un vétérinaire. Il vous dirigera peut-être vers un vétérinaire comportementaliste.

Imprimer la fiche conseil
Dans la même thématique "Comportement"